Orthez

Site officiel de l’association Lous Dous Soarns

LOUS DOUS SOARNS

LOUS DOUS SOARNS : DROIT DE RÉPONSE

Suite aux différents articles parus dans la presse régionale concernant le projet de rocade reliant la zone Louis à la zone commerciale des Soarns, notre Association se doit de réagir.

Mr MOLERES s’offusque de la mise en sommeil de ce projet au profit de l’étude de demi-échangeur de la Virginie, arguant d’engagements pris par les municipalités successives et de non continuité républicaine.

Mr MOLERES devrait se rappeler que l’idée de cet échangeur n’est pas nouvelle puisque le Conseil Municipal du 21/12/2004 a approuvé, dans son projet de PLU, l’implantation de cet échangeur. A partir de 2005 des entretiens ont eu lieu entre les représentants du Conseil Général et ceux de la Municipalité, ceux-ci ont permis la réservation de son emplacement lors du PLU du 09/11/2005 ; projet auquel venait se greffer une zone industrielle.

Ce n’est que lorsque Mr MOLERES a été élu Maire de de la ville que ce projet a été mis aux oubliettes, dont acte.

Mr MOLERES s’inquiète également du tort que pourrait porter la non réalisation du barreau centre au développement de la Zone commerciale des Soarns. Nous voyons bien dans cette attitude la volonté, non pas de désengorger notre centre-ville du flux des camions, mais plutôt de favoriser l’attrait d’une zone commerciale au détriment du commerce de notre centre-ville qui se meurt.

Concernant la grogne des riverains du boulevard Charles de Gaulle, nous pouvons comprendre la gène que génère le trafic, mais est-ce la solution que de vouloir l’imposer à d’autres ?

De plus, les infrastructures comme le court de tennis couvert, la salle Pierre Seillant, l’école de la Calendreta et la majorité des habitations actuelles ne sont venus se greffer qu’une fois le boulevard réalisé.

Il vaut mieux se battre avant la mise en place d’un projet plutôt que de le contester une fois réalisé. C’est pour cela que nous militons contre ce projet de barreau centre, incohérent, couteux avec aucune perspective d’avenir sur une rocade intégrale de contournement d’Orthez.

 

Le collectif.

 

 

Publicités

08/12/2015 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal La République le 12 décembre 2014

article rep 121214

12/12/2014 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal Sud-Ouest le 11 décembre 2014

SO 11 déc 2014

11/12/2014 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal le Sud Ouest du vendredi 4 juillet 2014

Article

04/07/2014 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Voeux 2014

L’association Lous Dous Soarns remercie les 542 personnes qui se sont associées à notre cause en signant la pétition sur papier et en ligne contre la réalisation du barreau centre.

Le soutien massif des Orthéziens et des commerçants nous incite à poursuivre notre combat contre le gaspillage de l’argent public et contre la désertification du centre ville au profit des centres commerciaux.

Que chacun trouve ici l’expression de nos voeux les meilleurs en cette nouvelle année.
2014 sera placée sous le signe de la mobilisation, de la vigilance et de l’entraide pour faire entendre nos arguments.

07/01/2014 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

AVIS D’ENQUETE PUBLIQUE

avis d’enquete publique 22avril2013

21/05/2013 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Signez la pétition contre le projet de Rocade Centre

Non à la rocade des Soarns

Le but de cette pétition est de faire annuler le projet de la rocade « Barreau centre » à ORTHEZ entre la rd 933 rte de Mont de Marsan et la rd 817 rte de Pau. Ceci afin de préserver, le cadre de vie, le milieu naturel, le site Natura 2000 du réseau hydrographique du Rontun et du ruisseau des Peupliers ainsi que la sensibilité écologique et agricole de ces secteurs. En outre, ce projet est inutile puisqu’il ne règle pas la difficulté de la traversé d’Orthez ni le problème des embouteillages au centre ville d’Orthez.

Veiller à ne pas gaspiller l’argent des Béarnais dans des travaux « pharaoniques » d’une utilité contestable.votez contre, signez la pétition contre le projet.

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/projet-rocade-centre-orthez-64/10103

20/05/2013 Posted by | Actualité | , | Un commentaire

Le Gouvernement redéfinit le Schéma national des infrastructures de transport

Frédéric Cuvillier a mis en place, le 17 octobre, une commission chargée d’établir un nouveau Schéma national des infrastructures de transport (Snit). Le rapport de la commission sera remis courant avril 2013.

Le Gouvernement a décidé de redéfinir le Schéma national des infrastructures de transport qui, précise Frédéric Cuvillier, « n’est plus compatible avec l’objectif de retour à l’équilibre des finances publiques. » L’investissement à hauteur de 245 milliards sur 25 ans décidé par l’ancien gouvernement n’est « pas soutenable financièrement par l’État, ses établissements publics et les collectivités locales. Ce constat est renforcé par la priorité donnée au retour à l’équilibre des finances publiques »(1), détaille le ministre des Transports dans la lettre de mission adressée le 17 octobre aux membres de la commission (voir composition ci-dessous) chargée de remettre ses recommandations « dans les six mois, » courant avril 2013. « Ce rapport fera l’objet d’une présentation aux commissions compétentes du Parlement, préalablement à la décision du Gouvernement », énonce la lettre de mission.

Intégrer la notion de « service rendu aux usagers »

Pour Frédéric Cuvillier, l’approche choisie dans l’actuel projet de schéma est trop « centrée sur les infrastructures » et ne tient pas compte de la « notion de service rendu aux usagers ». Les travaux de la Commission devront « tenir compte de la priorité que le Gouvernement entend donner aux transports du quotidien et à la rénovation des réseaux existants », énonce le ministre dans sa lettre de mission.

Pour le ministre, il ne s’agit pas en effet « de définir un schéma d’infrastructures à long terme, mais plutôt de définir un canevas de mobilité durable à l’échelle de notre pays, identifiant des solutions plus immédiates (amélioration du fonctionnement des réseaux, rénovation de matériel roulant, offre supplémentaire de services de transports collectifs, innovations de tous types…), permettant d’améliorer à court terme le service rendu aux usagers. »

La commission chargée d’analyser le Snit est en outre mandatée pour « classer les opérations de développement et de modernisation des infrastructures, d’une part, et les évolutions des services nationaux de transport, d’autre part, en différentes catégories selon le degré de priorité qui s’attache à leur mise en œuvre. » Elle pourra également être conduite à proposer « le réexamen partiel ou global de certaines opérations » portant sur les opérations de rénovation et de modernisation des réseaux comme sur les projets de développement.

Composition de la commission SNIT

Parlementaires

André Chassaigne : député du Puy-de-Dôme (Parti communiste), membre de la commission des affaires économiques, président du groupe Gauche démocrate et républicaine.
Michel Delebarre : sénateur du Nord (Parti socialiste), ancien ministre de l’équipement, du logement, des transports et de la mer.
Philippe Duron : député du Calvados (Parti socialiste), membre de la commission du développement durable, président de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France.
Louis Nègre : sénateur des Alpes-Maritimes (Union pour un mouvement populaire), commission du développement durable, président du groupe de suivi du SNIT au Sénat.
Bertrand Pancher : député de la Meuse (Union des démocrates et indépendants), commission du développement durable, co-rapporteur du Grenelle à l’Assemblée.
Eva Sas : députée de l’Essonne (Europe Ecologie – les Verts), vice-présidente de la commission des finances.

Personnalités qualifiées

Jean-Michel Charpin : inspecteur général des finances, ancien commissaire au Plan, ancien directeur général de l’Insee.
Yves Crozet : économiste, professeur à l’Université de Lyon II et président du laboratoire d’économie des transports.
Marie-Line Meaux : inspectrice générale de l’administration et du développement durable, présidente de la section « risques, sécurité, sûreté » au Conseil général de l’environnement et du développement durable au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.
Patrice Parisé : ingénieur général des ponts et chaussées, et président de la section « sciences et techniques » au Conseil général de l’environnement et du développement durable au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

Lien de l’article : http://www.gouvernement.fr/gouvernement/le-gouvernement-redefinit-le-schema-national-des-infrastructures-de-transport

22/10/2012 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal La République du 10 septembre 2011

Rocade d’Orthez : réunion publique le 20

Très attendue, la réunion publique concernant la rocade se tiendra mardi 20 septembre à 18 h 30 à la mairie, salle du rez-de-chaussée. Un rendez-vous organisé par les services du conseil général pour présenter les modifications apportées mi-juillet au barreau centre du contournement.

A savoir la déviation de quelques mètres du tracé initial afin, notamment, d’éviter de couper en deux le bois de Trouilh, zone classée Natura 2000. Cette décision avait été prise pour tenir compte des observations de la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) dont le feu vert ne saurait tarder, ce qui permettrait au Département de demander au préfet le lancement de l’enquête publique. La réunion, elle, précédera un vote en conseil municipal, peut-être à la séance de rentrée du 28 septembre si celle-ci n’est pas trop cannibalisée par le dossier cinéma.

Le maire et les élus seront évidemment présents mardi 20 pour échanger avec les Orthéziens. Dans l’assistance, les représentants des associations anti et pro-rocade promettent également de se faire entendre.

« Nuisible et inutile »

« Nous rappellerons les nuisances que nous allons subir », explique Claude Darrigrand, président de Lous Dous Soarns. En première ligne, ils souligneront aussi que cette rocade leur semble « inutile, par ces temps de crise. » Ceux qui sont favorables, comme AROS-association des riverains d’Orthez sud, s’exprimeront également. « La réalisation du barreau sud que nous attendons est directement liée à celle du tronçon centre. Nous profiterons aussi de cette réunion afin de militer pour la réouverture du péage de la Virginie sur l’A64. Ce qui permettrait d’alléger en trafic la traversée est-ouest de la ville » note Bernard Defrance

10/09/2011 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Article Paru dans le journal La République du mardi 19 juillet 2011

Un seul tronçon est concerné

Les modifications présentées mercredi devraient ne concerner que le seul barreau Soarns-Louis.

On en sait un peu plus sur les « évolutions » qui seront présentées mercredi aux associations intéressées par le projet de rocade.

Selon des sources concordantes, les « évolutions » en question, indiquées dans l’invitation adressée aux associations, concerneraient le seul barreau centre, c’est-à-dire celui qui doit relier la zone des Soarns et la zone Louis (route de Mont-de-Marsan). Les deux autres tronçons, Nord et Sud, ne seraient par contre pas impactés par les nouvelles évolutions du tracé.

Concernant ledit barreau centre, rappelons que 800 mètres ont déjà été aménagés à la faveur de la desserte de la nouvelle zone commerciale des Soarns et que son prolongement prévoit notamment le passage du chemin Matachot avant de continuer jusqu’à la zone Louis. Ces aménagements seront présentés mercredi aux associations. Même si de facto, une seule, Lous Dous Soarns, est très directement concernée par la nouvelle version du projet.

Le nouveau tracé devra être validé par les élus

Le maire Bernard Molères, qui sera présent mercredi, confirme de plus que ces évolutions sont bien nées d’échanges réguliers entre les services du conseil général et la direction régionale de l’environnement (DREAL). Cette dernière doit toujours donner son feu vert pour permettre le déblocage.

Le nouveau tracé doit également être validé par le conseil municipal. La voie sera alors libre pour l’enquête publique qui pourrait se dérouler avant la fin de l’année.

19/07/2011 Posted by | Actualité, Revue de presse | | Laisser un commentaire

4000 tracts en 1h30 au rond point de la place d’armes d’Orthez

Merci aux 4000 automobilistes qui ont accepté le tract d’information contre le projet de rocade, aujourd’hui entre 17h et 18h30.

30/05/2011 Posted by | Actualité, Information | | 2 commentaires

RÉVISION N°1 DU PLAN LOCAL D’URBANISME Septembre 2010

PADD-PLU

30/09/2010 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Avis de l’autorité administrative de l’Etat sur l’évaluation environnementale 15 septembre 2010

AE106_DUP_Deviation_Orthez_Avis_AE

15/09/2010 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

LOUS DOUS SOARNS-DERNIERES NOUVELLES.

Nous étions plusieurs à assister à la réunion du conseil municipal, pendant la quelle la présentation du contournement d’Orthez a été faite par les gens de la DAEE.

– La présentation très globale des barreaux a été faite par Mr. Pézas. Aucun argument sérieux sur les flux de circulation traversant la ville, n’a été avancé.

Occultation totale du flux est-ouest qui est pourtant le plus problématique, pour lequel le contournement n’apporte aucune solution.
Occultation du nouvel itinéraire Oloron-Pau, en double voie, qui permettra d’éviter la traversée d’Orthez pour l’axe Oloron-Bordeaux, l’A65 étant direct via Langon. Les Ortheziens prendront cet itinéraire pour aller à Bordeaux, Pau étant à 20 minutes par l’A64. Donc, flux de traversée d’Orthez sensiblement réduit à court terme.
L’utilité de la rocade se limiterait à l’axe Orthez-Mont de Marsan? Curieux.

-Le barreau Sud retenu par la municipalité n’est pas le plus logique.

Il eut été préférable de la faire aboutir au péage de Biron (économie d’un ouvrage sur l’autoroute)

-La traversée Matachot- rocade n’est pas améliorée.

Rien n’est résolu. Les techniciens de la DAEE se refusent à creuser d’un mètre de plus pour éviter la surélévation du chemin sur 150m ; raison : trop cher. Sachant que notre barreau coute seulement 10% du contournement total, compte tenu des nuisances subies, l’argument du conseil général est pour le moins méprisant.

– Attitude de l’opposition : bien tiède à notre avis, malgré leur abstention. Par contre, nous sommes de leur avis, pour la réouverture de la Virginie. N’en déplaise à Mr Descazeaux, les ASF (privé) et le conseil général (public) ne s’opposent pas systématiquement, sauf si l’on en fait un principe de base. Il existe une multitude d’exemples de partenariat public-privé, qui démontrent qu’une entente est possible, à intérêts partagés. (Par exemple dans la santé).

-A la sortie du conseil municipal, nous avons à nouveau demandé à Mr Pézas, de régler le problème du pont Matachot, et de nous envoyer les résultats du comptage de voitures.

14/04/2009 Posted by | Actualité, Compte rendu | | Laisser un commentaire

REUNION DU 13 MARS 2008

Création d’une Association de riverains : « Lous Dous Soarns » – Conseil d’Administration + Elections du bureau –

Membres du bureau :

– Président : DARRIGRAND Claude

– Vice Président : MIALOCQ Pierre

– Trésorier : CANGRAND Philippe

– Secrétaire : ZAGLIO Fabienne –

Siège social de l’Association « Lous Dous Soarns » : 385, chemin matachot 64300 Orthez

13/03/2008 Posted by | Actualité, Compte rendu | , | Laisser un commentaire