Orthez

Site officiel de l’association Lous Dous Soarns

Article paru sur le blog Alternatives Pyrénées du 2 juin 2016

Rocade : Déviation ou boulevard commercial ?

 

Publicités

04/07/2016 Posted by | Information, Revue de presse | Laisser un commentaire

Revue de Presse

rocade 2016

19/02/2016 Posted by | Revue de presse | Laisser un commentaire

LOUS DOUS SOARNS

LOUS DOUS SOARNS : DROIT DE RÉPONSE

Suite aux différents articles parus dans la presse régionale concernant le projet de rocade reliant la zone Louis à la zone commerciale des Soarns, notre Association se doit de réagir.

Mr MOLERES s’offusque de la mise en sommeil de ce projet au profit de l’étude de demi-échangeur de la Virginie, arguant d’engagements pris par les municipalités successives et de non continuité républicaine.

Mr MOLERES devrait se rappeler que l’idée de cet échangeur n’est pas nouvelle puisque le Conseil Municipal du 21/12/2004 a approuvé, dans son projet de PLU, l’implantation de cet échangeur. A partir de 2005 des entretiens ont eu lieu entre les représentants du Conseil Général et ceux de la Municipalité, ceux-ci ont permis la réservation de son emplacement lors du PLU du 09/11/2005 ; projet auquel venait se greffer une zone industrielle.

Ce n’est que lorsque Mr MOLERES a été élu Maire de de la ville que ce projet a été mis aux oubliettes, dont acte.

Mr MOLERES s’inquiète également du tort que pourrait porter la non réalisation du barreau centre au développement de la Zone commerciale des Soarns. Nous voyons bien dans cette attitude la volonté, non pas de désengorger notre centre-ville du flux des camions, mais plutôt de favoriser l’attrait d’une zone commerciale au détriment du commerce de notre centre-ville qui se meurt.

Concernant la grogne des riverains du boulevard Charles de Gaulle, nous pouvons comprendre la gène que génère le trafic, mais est-ce la solution que de vouloir l’imposer à d’autres ?

De plus, les infrastructures comme le court de tennis couvert, la salle Pierre Seillant, l’école de la Calendreta et la majorité des habitations actuelles ne sont venus se greffer qu’une fois le boulevard réalisé.

Il vaut mieux se battre avant la mise en place d’un projet plutôt que de le contester une fois réalisé. C’est pour cela que nous militons contre ce projet de barreau centre, incohérent, couteux avec aucune perspective d’avenir sur une rocade intégrale de contournement d’Orthez.

 

Le collectif.

 

 

08/12/2015 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal Sud-Ouest le mercredi 28 octobre 2015

SO-28-10-2015

28/10/2015 Posted by | Revue de presse | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal Sud-Ouest le 16 octobre 2015

Virginie

16/10/2015 Posted by | Revue de presse | Laisser un commentaire

Article paru dans la presse le 25 février 2015

25-02-2015

25/02/2015 Posted by | Revue de presse | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal Sud-Ouest le 23 fevrier 2015

23-02-15

23/02/2015 Posted by | Revue de presse | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal Sud-Ouest le 18 fevrier 2015

18-02-15

18/02/2015 Posted by | Revue de presse | Laisser un commentaire

Courrier du Conseil Général en date du 30 décembre 2014

01 02 03

30/12/2014 Posted by | Information | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal La République le 12 décembre 2014

article rep 121214

12/12/2014 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Lettre à la presse

Parlons peu mais parlons vrai !!

Sur le ring d’un côté nous trouvons :

M. Darrigrand maire d’Orthez, M. Habib député des P.A. (cic article du 29/10/14 ), les 4 associations de riverains (« Tranquilitat a nouste », « Lous dous Pierrot », « Aros », « Lous dous soarns » «  la sepanso »cic article du 25/11/14 la république), et le Mouv (Association pour l’ouverture de la Virginie) qui se rallient pour un seul projet prioritaire : construire un échangeur à la Virginie afin de fluidifier la circulation du centre ville.

De l’autre M. Molères, qui depuis son mandat de maire et à ce jour avec le Conseil Général prône haut et fort que sa priorité est la construction du barreau centre pour contourner Orthez ! De ce projet qui dés le départ était partiel (car aucune liaison entre les routes de Dax et de Bayonne), il ne reste que le « barreau centre », le « barreau nord »n’étant plus du tout sur les tablettes ! Pourquoi ? Ce « barreau centre » n’enlèvera aucun véhicule du centre ville ! Par contre ce barreau centre a pour but de relier deux zones commerciales (Soarns soleil et la zone Louis) de l’aveu même de M. Hanon (CIC campagne éléctorale ). D’où des conséquences difficiles à avouer par M. Molères : dévitalisation du centre ville et surtout autant d’embouteillages!!

Pourquoi ne pas se rendre à l’évidence, chiffres et comptages à l’appui, et se rallier à l’intérêt général de la population qui voit l’ouverture de la Virginie comme la VRAIE solution aux embouteillages.

Qui se soucie vraiment de l’intérêt des Orthéziens ?

A vous maintenant, les Orthéziens, de soutenir le Mouv et la municipalité dans leur projet d’interrompre la réalisation du barreau centre pour organiser et financer l’ouverture de la Virginie !!!

Ne laissons pas faire une aberration économique !

Les élections des conseillers généraux approchent, il est temps de se mobiliser et de connaitre les opinions et priorité de chacun d’eux !

11/12/2014 Posted by | Information | Laisser un commentaire

Courrier envoyé aux Conseillers Généraux le 11 décembre 2014

Mesdames et Messieurs les Conseillers Généraux,

Vous allez être sollicités prochainement pour voter le Budget 2015.

Nous souhaitons, à cette occasion, attirer votre attention sur le débat qui anime la ville d’Orthez : la réalisation d’un contournement partiel d’Orthez est-elle indispensable ? La réouverture de l’échangeur de la « Virginie » ne se poserait-elle pas comme une solution alternative à moindre coût ?

La rocade, particulièrement le barreau centre, ne résoudra pas l’engorgement de véhicules au centre ville notamment au rond-point de la place d’Armes, principal goulot d’étranglement aux heures de pointe (le flux de circulation Pau-Bayonne draine jusqu’à 20000 voitures et camions par jour).
La rocade, particulièrement le barreau centre, n’améliorera en rien la sécurité des usagers de l’axe Pau-Bayonne ni la tranquillité des riverains de cette route nationale.

La rocade, particulièrement le barreau centre, ne favorisera pas une valorisation des itinéraires de délestage existants et son impact sur la fluidité du trafic intra-muros sera inexistant.

La rocade, particulièrement le barreau centre, engloutira des fonds publics exorbitants pour faciliter l’accès à une zone commerciale privée.

La rocade, particulièrement le barreau centre, aura des répercussions néfastes sur le paysage, l’environnement et la qualité de vie des personnes résidant à proximité du futur tracé.

La réouverture de l’échangeur de la « Virginie », que nous jugeons plus respectueuse du denier public et de notre environnement mais avant tout plus à même d’absorber le trafic croissant dans la ville d’Orthez, est une option portée par la municipalité d’Orthez, le député Monsieur David Habib, le conseiller général Monsieur Bernard Molères (projet de contournement réalisé par le bureau d’étude INGC (Auch-32) à la demande du Conseil Général), les associations le « Mouv » et « Lous dous Soarns », la Sepanso et bon nombre de citoyens orthéziens.


Depuis plusieurs années, nous demandons l’arrêt de ce projet de rocade.

Depuis plusieurs années, nous réclamons la réouverture de la « Virginie ».

Par la présente nous vous invitons à vous opposer au vote budgétaire du barreau centre de la rocade d’Orthez.

Non au vote budgétaire du barreau centre du contournement partiel de la commune d’Orthez !!

l’Association Lous Dous Soarns

11/12/2014 Posted by | Information | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal Sud-Ouest le 11 décembre 2014

SO 11 déc 2014

11/12/2014 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Article Paru dans le journal La République du vendredi 28 novembre 2014

Echangeur de la Virginie à Orthez : les transporteurs et la Sepanso pour la réouverture

Par Pierre-Olivier Julienle-mouv-et-son-president-loic-coutry-au-centre-se-sont_1070681_490x327p

Publié le 25/11/2014 à 06h00
Mise à jour : 25/11/2014 à 10h05

 
Le Mouv et son président Loïc Coutry (au centre) se sont entourés des profes-sionnels du transport et de la Sepanso, hier, pour une table ronde. (P.-O. J.)

Créé il y a à peine trois ans, le Mouv (mouvement pour l’ouverture urgente de la Virginie) continue de tracer sa route. Et son lobbying semble payer quand on sait que l’Etat a donné son accord pour une étude d’opportunité pour un nouvel échangeur sur l’A 64. « C’est déjà une grande victoire » confirme le président Loïc Coutry.

Rien ne vient battre en brèche le moral des pro-Virginie d’ailleurs. Même pas la récente position du président du conseil général Georges Labazée de ne pas considérer cet échangeur comme une priorité et d’annoncer ne pas soutenir le projet (notre édition de vendredi). Malgré ce potentiel financeur en moins, le Mouv veut apporter sa pierre à l’étude d’opportunité, veut lui donner du grain à moudre. D’où la première table ronde organisée hier chez Evialis, où étaient réunis transporteurs routiers, association écologique, sociétés d’ambulances.

« Avant d’organiser d’autres réunions avec élus, commerçants ou d’interroger les candidats aux cantonales, nous voulions votre avis de professionnels » a lancé Loïc Coutry. En réponse, il ne recevra que des arguments venant conforter le combat. « On a une quarantaine de camions par jour qui passent par Orthez. On perd vraiment du temps » relève Gilles Mesplès. « Aux horaires d’embauche et de débauche, l’engorgement à Orthez, c’est un gros souci pour nous » ajoute Rémi Julien des ambulances Denis. « La Virginie, ce serait plus simple, plus évident » acquiesce son confrère puyolais d’Ambulance Service, Robert Daillencq.

« Tous les adhérents de notre syndicat de transporteurs sont favorables à la réouverture. C’est une question de gain de temps, de rentabilité aussi. Cela permettrait également de désenclaver certaines entreprises » pointe Valérie Hustaix-Delerue, secrétaire générale du syndicat Otre. « Sans cet échangeur, on peut plus difficilement se lancer sur des projets de développement. C’est une infrastructure qui peut aussi faire gagner des marchés » constate Julie Lavielle d’Evialis.

Toute une dynamique économique que le Mouv souhaite mettre au coeur de ses arguments pour convaincre. « Il n’y a que ça qui fonctionnera » glisse Loïc. « L’échangeur sera un vrai moteur de compétitivité » ajoute Jean-Bernard Piet, président des riverains d’Orthez sud. Et quand les défenseurs de l’environnement sont aussi de la partie, c’est encore mieux.

Pour moins de pollution

C’est le cas ici avec la Sepanso. « Il faut soulager le trafic est-ouest du transit parasitaire. Préférant l’existant à de la construction, la Virginie apparaît comme la solution. Je suis d’ailleurs étonné qu’il faille encore des études. Alors qu’il y en avait déjà eu en 2006. Sur le plan écologique, moins de circulation, ce sera aussi moins de pollution en centre-ville. C’est essentiel » soulève son représentant, Michel Rodes qui appelle à une véritable analyse de l’air place d’Armes. Et si à cela on ajoute la sécurisation routière et une meilleure qualité de vie, le consensus va de soi. Reste donc à toucher les décideurs.

28/11/2014 Posted by | Revue de presse | Laisser un commentaire

Photos de la manifestation à Asasp le 30 juin 2014

 

P1060005 P1060006 P1060008 P1060009 P1060011 P1060016 P1060025les-banderoles-ont-refait-leur-apparition-le-long-de-la-rn_1038752_490x327p

12/07/2014 Posted by | Photo | Laisser un commentaire

Extrait d’un article paru dans le journal Sud-Ouest du 12 juillet 2014

Extrait

12/07/2014 Posted by | Revue de presse | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal l’Echo Béarnais du 8 juillet 2014

EB-01 EB-02

08/07/2014 Posted by | Revue de presse | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal le Sud Ouest du vendredi 4 juillet 2014

Article

04/07/2014 Posted by | Actualité | Laisser un commentaire

Photos de la remise des chèques à l’association Le MOUV sur le site de la Virginie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

04/07/2014 Posted by | Photo | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal Sud-Ouest du 01 juillet 2014

Déviation d’Orthez : les associations solidaires pour la RN 134

Le collectif pour la RN 134 a reçu symboliquement le montant consacré par le CG 64.

SO

Le collectif pour la RN 134 a reçu un chèque symbolique. © Photo A. M.

La RN 134 a encore fait du bruit lundi matin. Six millions d’euros, c’est symboliquement ce qu’a donné l’association Lous Soarns, du nom d’un quartier d’Orthez, au collectif pour la RN 134 Pau-Somport E7.

Une déviation est prévue sur Orthez dans le but de diminuer les bouchons qu’il y a en ville. « Une déviation a déjà été réalisée il y a 20 ans, ils veulent de nouveau en faire une aujourd’hui, à 600 mètres de la précédente », regrette Pierre Mialocq, coprésident de l’association Lous Soarns. Selon lui, la circulation est dense à Orthez à cause de flux est-ouest sur l’axe Pau-Bayonne. La déviation aujourd’hui n’atténuerait donc pas la circulation en centre-ville si elle traite des flux nord-sud.

La déviation de la RN 134 plutôt que la déviation d’Orthez

« L’argent va être dépensé inutilement », insiste Pierre Mialocq. C’est pour cette raison que son association a décidé de donner – symboliquement – l’argent que le Conseil général va consacrer à la déviation dans sa ville, au collectif créé pour la déviation sur la RN 134.

« On a vu qu’il n’y avait pas de financement pour la RN 134, alors les sous qui existent pour la déviation d’Orthez, on demande au Conseil général de s’en servir pour mettre en place la déviation de la RN 134 », rajoute le coprésident de l’association.

Sécuriser les villages

En 2003, l’État a créé le tunnel du Somport et avait promis à ce moment-là de poursuivre avec la déviation de la RN 134. Cette route nationale va du tunnel jusqu’à Pau et traverse de multiples villages. Seul actionnaire de l’axe, l’État n’a aujourd’hui pas rempli sa mission et les camions continuent de traverser les villages un à un. Des collectifs d’habitants et d’élus avaient été créés dans chacun d’eux et se sont réunis dans un seul grand collectif.

Jean-Claude Elichiry, président de ce mouvement, a reçu avec grand plaisir le chèque symbolique et aimerait que le Conseil Général prenne en compte la sécurité des habitants de ces villages. Près de 700 camions passent par cette route nationale tous les jours. « On accepte le chèque d’Orthez qui est fort en solidarité », lance-t-il. « On en a marre d’être ballotté entre les élus et l’administration et qu’on nous dise qu’il n’y a pas d’argent. L’association d’Orthez nous permet aujourd’hui symboliquement de réaliser cette déviation », poursuit Jean-Claude Elichiry.

01/07/2014 Posted by | Revue de presse | Un commentaire