Orthez

Site officiel de l’association Lous Dous Soarns

Article paru sur le blog Alternatives Pyrénées du 2 juin 2016

Rocade : Déviation ou boulevard commercial ?

 

04/07/2016 Posted by | Information, Revue de presse | Laisser un commentaire

Courrier du Conseil Général en date du 30 décembre 2014

01 02 03

30/12/2014 Posted by | Information | Laisser un commentaire

Lettre à la presse

Parlons peu mais parlons vrai !!

Sur le ring d’un côté nous trouvons :

M. Darrigrand maire d’Orthez, M. Habib député des P.A. (cic article du 29/10/14 ), les 4 associations de riverains (« Tranquilitat a nouste », « Lous dous Pierrot », « Aros », « Lous dous soarns » «  la sepanso »cic article du 25/11/14 la république), et le Mouv (Association pour l’ouverture de la Virginie) qui se rallient pour un seul projet prioritaire : construire un échangeur à la Virginie afin de fluidifier la circulation du centre ville.

De l’autre M. Molères, qui depuis son mandat de maire et à ce jour avec le Conseil Général prône haut et fort que sa priorité est la construction du barreau centre pour contourner Orthez ! De ce projet qui dés le départ était partiel (car aucune liaison entre les routes de Dax et de Bayonne), il ne reste que le « barreau centre », le « barreau nord »n’étant plus du tout sur les tablettes ! Pourquoi ? Ce « barreau centre » n’enlèvera aucun véhicule du centre ville ! Par contre ce barreau centre a pour but de relier deux zones commerciales (Soarns soleil et la zone Louis) de l’aveu même de M. Hanon (CIC campagne éléctorale ). D’où des conséquences difficiles à avouer par M. Molères : dévitalisation du centre ville et surtout autant d’embouteillages!!

Pourquoi ne pas se rendre à l’évidence, chiffres et comptages à l’appui, et se rallier à l’intérêt général de la population qui voit l’ouverture de la Virginie comme la VRAIE solution aux embouteillages.

Qui se soucie vraiment de l’intérêt des Orthéziens ?

A vous maintenant, les Orthéziens, de soutenir le Mouv et la municipalité dans leur projet d’interrompre la réalisation du barreau centre pour organiser et financer l’ouverture de la Virginie !!!

Ne laissons pas faire une aberration économique !

Les élections des conseillers généraux approchent, il est temps de se mobiliser et de connaitre les opinions et priorité de chacun d’eux !

11/12/2014 Posted by | Information | Laisser un commentaire

Courrier envoyé aux Conseillers Généraux le 11 décembre 2014

Mesdames et Messieurs les Conseillers Généraux,

Vous allez être sollicités prochainement pour voter le Budget 2015.

Nous souhaitons, à cette occasion, attirer votre attention sur le débat qui anime la ville d’Orthez : la réalisation d’un contournement partiel d’Orthez est-elle indispensable ? La réouverture de l’échangeur de la « Virginie » ne se poserait-elle pas comme une solution alternative à moindre coût ?

La rocade, particulièrement le barreau centre, ne résoudra pas l’engorgement de véhicules au centre ville notamment au rond-point de la place d’Armes, principal goulot d’étranglement aux heures de pointe (le flux de circulation Pau-Bayonne draine jusqu’à 20000 voitures et camions par jour).
La rocade, particulièrement le barreau centre, n’améliorera en rien la sécurité des usagers de l’axe Pau-Bayonne ni la tranquillité des riverains de cette route nationale.

La rocade, particulièrement le barreau centre, ne favorisera pas une valorisation des itinéraires de délestage existants et son impact sur la fluidité du trafic intra-muros sera inexistant.

La rocade, particulièrement le barreau centre, engloutira des fonds publics exorbitants pour faciliter l’accès à une zone commerciale privée.

La rocade, particulièrement le barreau centre, aura des répercussions néfastes sur le paysage, l’environnement et la qualité de vie des personnes résidant à proximité du futur tracé.

La réouverture de l’échangeur de la « Virginie », que nous jugeons plus respectueuse du denier public et de notre environnement mais avant tout plus à même d’absorber le trafic croissant dans la ville d’Orthez, est une option portée par la municipalité d’Orthez, le député Monsieur David Habib, le conseiller général Monsieur Bernard Molères (projet de contournement réalisé par le bureau d’étude INGC (Auch-32) à la demande du Conseil Général), les associations le « Mouv » et « Lous dous Soarns », la Sepanso et bon nombre de citoyens orthéziens.


Depuis plusieurs années, nous demandons l’arrêt de ce projet de rocade.

Depuis plusieurs années, nous réclamons la réouverture de la « Virginie ».

Par la présente nous vous invitons à vous opposer au vote budgétaire du barreau centre de la rocade d’Orthez.

Non au vote budgétaire du barreau centre du contournement partiel de la commune d’Orthez !!

l’Association Lous Dous Soarns

11/12/2014 Posted by | Information | Laisser un commentaire

Rapport du commissaire enqueteur, Rocade Orthez Centre

http://www.pyrenees-atlantiques.gouv.fr/Politiques-publiques/Amenagement-du-territoire-construction-logement/Enquetes-publiques/Contournement-d-Orthez

 

Rapport commissaire enqueteur

04/09/2013 Posted by | Information | , | Laisser un commentaire

PDF d’information

PDF Information Rocade Orthez

Rocade-Information

29/01/2013 Posted by | Information | Un commentaire

Avis de l’autorité administrative de l’état sur l’évaluation environnementale RD933 & 817

P-2012-107_Contournement_Orthez

02/08/2012 Posted by | Information | Laisser un commentaire

Document vidéo d’information contre le projet de rocade d’Orthez

06/06/2011 Posted by | Information | | 2 commentaires

4000 tracts en 1h30 au rond point de la place d’armes d’Orthez

Merci aux 4000 automobilistes qui ont accepté le tract d’information contre le projet de rocade, aujourd’hui entre 17h et 18h30.

30/05/2011 Posted by | Actualité, Information | | 2 commentaires

Plan d’Orthez et tracé du projet de la rocade

25/05/2011 Posted by | Information | | Laisser un commentaire

Transit 64 autour d’Orthez

21/01/2010 Posted by | Information | | Laisser un commentaire

Articles parus dans le journal L’Echo Béarnais du 31/03/09 Orthez

CONSEIL MUNICIPAL DU 25 MARS

Des sujets qui fâchent

Le contournement d’Orthez, l’augmentation de 4,5% des taux d’imposition communaux et la façon de gérer le portefeuille municipal ont divisé majorité et opposition.
Pour chacun de ces trois dossiers, retour sur les faits, les positions, les votes.

La rocade : un poids lourd sur une route escarpée.

– Les faits : en 16 années, de 1991 à 2007, le projet de contournement a fait l’objet de multiples délibérations.
Mercredi dernier, les représentants du Conseil général avaient été conviés par la majorité, à présenter aux élus et à l’assistance, le tracé qui sera soumis à enquête publique.
Quatre phases sont prévues.
Première étape, 2007-2009 : concertation sur le choix du tracé et études préliminaires.
Deuxième étape : 2009-2010 : constitution du dossier d’enquêtes conjointes, déclaration d’utilité publique et opérations préalables à l’aménagement foncier.
Troisième étape : fin 2010- début 2012 : réaménagement foncier. Libération des empreintes foncières.09-eb
Quatrième étape : réalisation des travaux sous réserve des financements aux différents budgets.
Montant total : 36 millions d’euros (valeur 2009).
De 2011 à 2013 : réalisation du barreau centre estimé à 4 millions d’euros
De 2014 à 2018, barreau sud estimé à 14 millions d’euros.
De 2019 à 2022, barreau nord estimé à 18 millions d’euros.

– Le débat : l’ouverture de la Virginie : une voie sans issue ?
Pour l’opposition, Aline Mesplès :
 » Vous ne traitez pas le problème entre la route de Dax et celle de Bayonne, parce que vous ne voulez pas toucher à Castétarbe. C’est très dommage de ne pas obtenir auprès des ASF ne serait-ce qu’un demi- échangeur. Les terrains inaccessibles à la propriété individuelle en raison de leur proximité avec l’autoroute et la voie ferrée, pourraient intéresser en revanche des entreprises, soucieuses de s’implanter au centre du département ».
Pour la majorité, René Descazeaux, adjoint à la culture :
 » Pourquoi ne pas avoir réglé ce problème d’ouverture de la Virginie durant les 7 ans de mandat de l’équipe précédente que vous représentez ? La raison est simple : vous n’avez pas pu avancer car ASF n’était pas intéressée ».
Pour l’opposition :
« Les ASF sont désormais une entreprise privée. L’ouverture partielle d’un demi-échangeur sans contournement n’avait pas grand intérêt pour eux. Maintenant avec la rocade, ils pourraient récupérer le trafic en provenance de la route de Mont-de-Marsan (et de la future liaison vers l’A65) et de Bayonne…..et cela changerait la donne ».
Pour la majorité, Fabienne Pit, adjointe à l’urbanisme :
 » La première volonté a été d’acter politiquement ce contournement. On peut maintenant ouvrir la porte aux ASF ».
– Le vote : 27 pour, 6 abstentions (opposition).

09-bis-eb

TRIBUNE POLITIQUE

Après le conseil municipal du 25 mars             NON à la rocade !

Après la discussion et le vote en Conseil Municipal, nous constatons que les Verts sont le seul parti politique opposé à la construction de la rocade. Voici quelques unes des raisons de notre opposition :
– La rocade sera terminée en 2022 or le tracé présenté est déjà largement dépassé, alors qu’est ce ce sera en 2022 ?!
– On sait bien (sauf les techniciens du Conseil Général et les élus de la majorité) que la grande partie du flux de camions, hors desserte locale, est de direction est/ouest. Alors comment comprendre cette obstination à ne pas vouloir utiliser l’autoroute comme déviation d’Orthez en utilisant une portion gratuite entre l’échangeur de Biron et un échangeur à construire à La Virginie ? On nous dit que les ASF ne sont pas favorables ! Mais l’intérêt général ne passe-t-il pas avant l’intérêt des grands groupes ?
– La construction de cette rocade est totalement contraire aux décisions du Grenelle de l’environnement. Il est vrai que les élus orthéziens se préoccupent bien peu d’écologie.
– On annonce un coût de 36 millions d’euros ! (somme probablement très sous-estimée) Le Conseil Général ne sait donc pas utiliser cet argent à des projets plus pressants en cette période de crise ?
Quant à la position des élus de l’opposition elle est tout aussi invraisemblable : sur un tel projet, on ne peut pas s’abstenir ! C’est oui ou non.
Pour les Verts c’est clairement NON !
Pour Les Verts du Béarn,
Jean-Paul Duchon.

31/03/2009 Posted by | Information, Revue de presse | | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal La république du 24 mars 2009

Le tracé sur la table des élusRep01

INFRASTRUCTURES  La rocade d’Orthez au menu du conseil municipal

Après des réunions de concertations, de discussions, des échanges souvent vigoureux, le tracé retenu pour la rocade sera demain soir étudié par les conseillers municipaux.

C’est demain soir que le conseil municipal aura à se pencher sur le tracé de la rocade d’Orthez, vieux serpent de mer local dont les formes ont évolué ces 15 dernières années au rythme des majorités et des actions des associations. Un passé compliqué qui fait que l’on hésite encore à considérer ce nouveau pas qui s’annonce comme potentiellement décisif.
Reste que cette fois-ci pourtant, avec le vote probable du conseil, il semble bien que le dossier sorte peu à peu de terre. D’autant que Bernard Molères en a fait l’axe fort de son mandat, insistant sur le fait que le nouvel équipement ne suffira pas seulement à désengorger le centre-ville, mais servira aussi de levier économique pour la cité.
C’est d’ailleurs l’ambition économique d’Alain Suzan, via un gros projet commercial aux Soarns, qui a conduit les élus à relancer le dossier il y a quatre ans.
Aujourd’hui, après moult réunions de concertation, la naissance de trois associations d’opposants à chaque barreau et l’ajustement régulier d’un tracé souvent contesté, la déviation, composée de trois tronçons entre Loubieng et la route de Dax, dévoile ses nouveaux contours.

LE BARREAU CENTRE

C’est celui qui permet de relier les Soarns à la zone Louis, où se termine actuellement le chantier de Batiland.
C’est le premier qui, chronologiquement, doit être réalisé : 900 mètres, déjà préalablement réservés au sein du PLU, ont été débutés et permettront de desservir, dans un premier temps, la nouvelle zone commerciale.
Ensuite, le conseil général, financeur du projet, effectuera la deuxième partie de la section, jusqu’à la zone Louis.
Le franchissement du chemin matachot a constitué un sujet d’échanges réguliers entre élus, techniciens du conseil général et membres de l’association Lous Dous Soarns.
Ce chemin doit notamment être surélevé et la rocade passera ensuite dessous.
Un nouveau rond-point sera également aménagé à l’entrée de la nouvelle zone commerciale.

LE BARREAU SUD

Il concerne la liaison entre,Loubieng et le rond-point du Portugal et sera attaqué une fois achevé le barreau des Soarns. La commune de Laà-Mondrans, très concernée, a voté le tracé qui passe chez elle, au mois de janvier.
La section proposée par l’association La Tranquilitat à Nouste, jusqu’au rond-point de Biron, n’a pas été retenue.
Le barreau Sud quittera donc la route départementale un peu avant l’entrée de Laà-Mondrans, grimpera les coteaux de la commune pour arriver au quartier Orthézien des Marmonts. Là, un pont enjambera l’autoroute afin de rejoindre le rond-point du Portugal.
Notons que les panneaux anti-rocade ont fleuri dans ce secteur ces derniers jours.

LE BARREAU NORD

La précédente municipalité avait jugé, quelques mois avant le scrutin de mars 2008, qu’il n’était pas prioritaire. Il sera réalisé en dernier et, s’il voit le jour, reliera le rond-point du lycée Francis Jammes à la route de Dax où un nouveau giratoire verra le jour près du lieu-dit le Tichou. Le tracé présenté il y a deux ans a finalement peu évolué. Sauf qu’au lieu de se poser sur la ferme Pierrot, le grand rond-point, qui doit desservir Bonnut mais aussi peut-être un jour Sallespisse – c’est en tout cas envisagé – a été déplacé quelques dizaines de mètres.
La rocade devrait ensuite passer un peu loin qu’initialement prévu de maisons situées en bordure de la route de Bonnut, avant de retrouver ladite route pour se confondre avec elle, tout près de la déchetterie. Par contre, les maisons situées en bordure du bois de Laqueyre resteront elles fortement impactées.
Du côté des opposants de Los de Pierrot, on continue à réaffirmer son opposition au projet. D’autant que l’on voit dans la proximité du centre de traitement des déchets, les germes d’une possible « super-décharge » que la déviation aurait vocation à desservir.

Pour la rentrée 2010Rep02

Une fois le tracé de la rocade voté, quel calendrier pour l’ouvrage ?

L’interminable procédure administrative oblige à raisonner à long terme.

Demain soir, les élus voteront donc le tracé de la rocade.
Le suspense est minime et on voit mal l’opposition voter contre, même si une abstention n’est pas exclue.
Ensuite, comme l’explique Bernard Molères,  » ce sera au conseil général de se saisir du dossier. » C’est en effet l’assemblée départementale qui doit financer ce projet avec une enveloppe qui pourrait,avoisiner les 35 millions d’euros.

Une enquête publique

Ce dernier effectuera son enquête publique en fin d’année.
Cette dernière, prévue pour durer un mois, permettra à tout un chacun d’écrire ses remarques.
Les associations d’opposants devraient logiquement en profiter. Ensuite, le commissaire-enquêteur rendra ses conclusions. Sur la base de ces dernières, le préfet des Pyrénées-Atlantiques prononcera, ou non, la déclaration d’utilité publique, la fameuse DUP qui permet d’autoriser le lancement des travaux.
 » Ce qui nous mettra environ à la rentrée 2010″ explique Bernard Molères.
Mais ensuite, ce dernier souhaite aller vite.
C’est-à-dire boucler si possible avant la fin de son mandat le tronçon entre Soarns et zone Louis mais aussi celui entre Laà-Mondrans et le rond-point du Portugal.
La déviation d’Orthez n’est qu’un des maillons d’un axe Nord-Sud, entre Mont-de-Marsan et l’Espagne, ce qui explique que la déviation de Sallespisse va vite revenir sur le tapis.
Et que l’on parle aussi, comme l’a récemment fait David Habib, de la mise à deux fois deux voies de la section entre Sallespisse et Sault-de-Navailles.

24/03/2009 Posted by | Information, Revue de presse | | Laisser un commentaire

Jeudi 19 Mars 2009


ROCADE. C’était un thème majeur de la campagne du maire. Le tracé définitif sera soumis au vote du Conseil le 25 mars

Le serpent de mer sort la tête de l’eau

Aux Soarns, les premiers coups de pioche ont été donnés en mai dernier. « On devrait pouvoir continuer à présent », se réjouit Bernard Molères. (Photo Archives R. G.)
Aux Soarns, les premiers coups de pioche ont été donnés en mai dernier. « On devrait pouvoir continuer à présent », se réjouit Bernard Molères. (Photo Archives R. G.)

Depuis 1993 que le projet de contournement d’Orthez couvait dans les cartons de l’Hôtel de Ville, tour à tour initié, bloqué, relancé, décrié, le voilà qui se précise. Le bout du tunnel n’est peut-être plus bien loin pour ce vieux serpent de mer orthézien. Un dossier brûlant qui n’a pas manqué de faire enfler les polémiques, et de faire fleurir des bouquets de collectifs anti-rocade, aux quatre coins de la ville.

Au cours de la campagne électorale, le dossier s’est logiquement retrouvé au coeur des débats. Thierry Issartel prônait « une politique d’aménagement cohérente » pour soulager la ville du bal des poids lourds, en engageant des travaux sur le barreau sud et en travaillant à l’ouverture d’un demi-échangeur à la Virginie.

Bernard Molères, lui, prêchait pour la construction de trois tronçons censés assurer le « développement économique et la sécurité du centre-ville ».

25 réunions de concertation

Un an après, le maire est fier de pouvoir annoncer qu’il a tenu sa promesse de campagne : « Le tracé définitif sera voté lors du conseil municipal du 25 mars. »

Le point d’orgue d’une année passée à « rencontrer les trois associations présentes que la Ville a contactées depuis le début de ce dossier. En tout, il y a eu 25 réunions de concertation », compte-t-il.

Projet validé à la rentrée 2010

Des réunions qui sont loin d’avoir mis tout le monde d’accord. Malgré le ficelage du dossier, une réunion était encore organisée hier soir aux Soarns, par le collectif Lous dous Soarns, qui se bat contre le barreau nord-est de la rocade. Tout au plus, ces réunions de concertation auront-elles permis aux associations concernées d’« améliorer le tracé avec lequel elles n’étaient pas d’accord », considère Bernard Molères.

Une partie du premier tronçon concernant la zone commerciale des Soarns a déjà été entamée à la fin de l’été 2008. « À présent, on va pouvoir continuer », poursuit le maire. Le Conseil général, maître d’ouvrage, lancera l’enquête publique – qui durera un mois – à la fin de l’année. Mais le dossier devra encore passer entre les mains de la commission d’enquête – « qui aura deux mois pour rendre ses observations » – puis dans celles du préfet, qui donnera un avis « dans les six à huit mois », précise Bernard Molères. Tous les délais mis bout à bout, le projet devrait finalement être validé « à la rentrée 2010 ».

Scepticisme

Les élus de l’opposition, eux, notent avant tout « l’abandon total des démarches à entreprendre pour obtenir une ouverture de l’autoroute à la Virginie », qui présentait, selon eux, « le double avantage de résoudre une partie des problèmes de circulation et d’offrir à notre communauté de communes une zone de terrains labellisables et commercialisables pour des entreprises ».

Autre interrogation de l’opposition : cette rocade, dont le barreau nord tire vers Bonnut et sa déchetterie – tronçon qui n’était pas une priorité d’investissement pour l’ancienne équipe – serait-elle « le chaînon manquant » de « la nouvelle organisation incinération-enfouissement, au centre du département » ? Une allusion au plan de traitement des déchets échafaudé entre la CCCO et Mourenx : à l’horizon 2010, les déchets industriels dits inertes de la ville de David Habib doivent en effet revenir à Bonnut pour y être enfouis, alors que ceux du canton d’Orthez seraient incinérés à Mourenx.

Auteur : aurélie champagne
a.champagne@sudouest.com

19/03/2009 Posted by | Information, Revue de presse | | Laisser un commentaire

Information 13 janvier 2009

Un nouveau courrier (avec A.R) a été adressé à Mr Pezas demandant le plan du tracé définitif.

13/01/2009 Posted by | Information | | Laisser un commentaire

Article paru dans le journal Sud-Ouest du 10 janvier 2009

Sud-Ouest 10 janvier 2009
Hier soir, Bernard Molères a profité des voeux pour aborder une nouvelle fois le sujet de la rocade.

« Nous arrivons à la fin de la première étape. Le tracé est en place. La phase suivante, à savoir l’enquête publique, va être lancée. Le contournement se fera en temps et en heure », a-t-il assuré.

10/01/2009 Posted by | Information, Revue de presse | | Laisser un commentaire

Article de Presse 20 décembre 2008

SOARNS : LES ANTI-ROCADE S’AFFICHENT

08-12-20 Hier, des panneaux sont apparus aux Soarns. Fruit de la mobilisation des anti-rocade du quartier (Lous Dous Soarns), ces écriteaux, placés en divers endroits du secteur, plaident pour la réouverture de la Virginie et dénoncent « l’inutilité de la rocade. »
Cette opération fait suite à une réunion qui s’est tenue, jeudi soir, à l’école des Soarns, et qui a rassemblé des membres des différentes associations d’opposants au contournement d’Orthez. Une vingtaine de personnes était réunie.
« Chacun a présenté ses différents problèmes » notait hier Patrick Adam, qui avec Los de Pierrot, s’oppose lui au barreau entre la zone Louis et la route de Dax. A priori, aucune action commune n’a encore été arrêtée. « Mais nous devons nous revoir » précise l’intéressé.
Par ailleurs, les opposants militent pour un meilleur usage de l’autoroute A64, dans l’optique du contournement. D’où l’appel à négocier pour relancer l’ouverture de la Virginie.
Le temps presse pour les opposants. Bernard Molères souhaite en effet faire de 2009 l’année de la rocade avec un choix définitif du tracé dès le début de l’année prochaine. Et un lancement de l’enquête publique dans la foulée.

20/12/2008 Posted by | Information, Revue de presse | , | Laisser un commentaire

Information 26 octobre 2008

– Un comptage de véhicules a été réalisé  le jeudi 23 octobre 2008 de 6h à 24h, par tranches de 2 heures, en haut du bld Charles de Gaulle (axe Mt de Marsan-Pau) : 2397 passages  comptabilisés. Compte tenu du faible trafic nocturne nous sommes très loin des 20.000 avancés!…….et merci aux volontaires…….

– Nous devons rencontrer Mr le maire et des représentants de la DAEE le 6 novembre 2008

26/10/2008 Posted by | Information | , | Laisser un commentaire

PUBLICATION AU JOURNAL OFFICIEL

L’Association « Lous Dous Soarns » est insérée dans le Journal Officiel en date du : 29 mars 2008. Objet : la défense des riverains contre toute atteinte à la qualité de l’environnement du quartier des Soarns ; notamment les nuisances sonores et esthétiques, provoquées par le passage éventuel de la rocade nord-est d’Orthez, et par l’installation d’activités commerciales, industrielles, ou autres, proches des habitations des riverains.

Siège social : 385, rue Matachot – 64300 ORTHEZ

Date de la déclaration : Mardi 18 mars 2008

29/03/2008 Posted by | Information | , | Laisser un commentaire