Orthez

Site officiel de l’association Lous Dous Soarns

Aticle paru dans le journal La République du Lundi 22 Avril 2013

Rocade : l’Etat souhaite encore des précisions

Pas à pas. C’est l’impression laborieuse que donne l’avancée du projet de contournement d’Orthez. Fin mars, les services de l’Etat, la Direction régionale de l’environnement, l’aménagement et du logement (Dreal), viennent à nouveau de rendre leur avis sur le dossier du tronçon centre, entre les routes de Pau (RD 817) et de Bordeaux (RD 933). Cette fois dans le cadre de la procédure de la loi sur l’eau, alors que le 31 juillet dernier, c’était pour la déclaration d’utilité publique.

Les mêmes remarques qu’en juillet 2012

L’évaluation publiée qui a été donnée à lire au préfet de région Michel Delpuech, n’a en fait pas bougé. Le document, qui a cette même saveur d’un « oui mais », reprend les mêmes remarques qu’il y a presque un an. A savoir que l’Etat, même s’il a la dent moins dure qu’en 2010 (quand le premier avis avait été défavorable), ne signe pas un blanc seing au dossier dont la maîtrise d’ouvrage est assurée par le conseil général.

La Dreal rappelle bien, sur les 1 800 mètres de voie envisagée entre les Soarns et la zone Louis, la présence des ruisseaux des Peupliers et du Rontrun, la ripisylve (forêt riveraine) de ce dernier, le site Natura 2000 du réseau hydrographique du Gave de Pau, les habitats d’espèces protégées… autant d’éléments écologiques qui vont subir l’impact du contournement. La direction régionale sollicite à plusieurs reprises des précisions quant à la protection de ces zones sensibles, le nombre d’ouvrages prévu pour la traversée de la faune, quelles compensations sont imaginées pour préserver ces espèces et les cours d’eau.

Quelles négociations en cours ?

Sur le plan humain, l’autorité relève aussi les conséquences directes pour les exploitations agricoles et les habitations situées à proximité du tracé. Elle demande notamment à savoir quelles sont les négociations en cours avec les agriculteurs.

Enfin, la Dreal ne paraît pas encore tout à fait convaincue de la nécessité du contournement au niveau du trafic. Des justifications sont ainsi réclamées quant à la nature de ce flux routier, son origine et son devenir après la création du barreau centre. Une présentation « qui mérite d’être étayée », cite à nouveau le document.

22/04/2013 - Posted by | Revue de presse

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :