Orthez

Site officiel de l’association Lous Dous Soarns

Article paru dans le journal Sud-Ouest du 25 avril 2009 Orthez

URBANISME. Un an après le lancement de la révision du PLU, le recensement est sur le point de commencer

La révision du PLU entre dans une phase active

Le nouveau PLU dira dans quelles zones il sera possible de faire construire à Orthez.  (photo archives Jean-Louis Duzert)

Entre les exigences de la ZPPAUP (Zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager) et du PLU (Plan local d’urbanisme) qui s’entrechoquent parfois, l’affectation des sols peut vite prendre des airs de casse-tête. Si l’on ajoute à cela une loi de Robien qui a fait pousser des résidences neuves un peu partout en ville ces dernières années, accentuant le mitage, on aura compris l’urgence qu’il y avait à lancer la révision du PLU – document déterminant le droit du sol et l’aménagement du territoire – votée lors du Conseil municipal du 24 juin 2008.

Développement durable

Le voeux des élus est de retrouver « un développement urbain maîtrisé. » Car, indique Fabienne Pit « il fallait faire une révision pour éviter des cas par cas, comme on le fait aujourd’hui, et remettre en cohérence la ZPPAUP et le PLU. »

« Il fallait aussi avoir une vision globale sur le territoire, revoir l’assainissement, la distribution d’eau, pour savoir si on continue à ouvrir à la construction ou pas, assure l’adjointe à l’urbanisme et à l’écologie, en charge du dossier. »

Voilà déjà un an que les sept membres de la commission municipale chargés du suivi de la révision du PLU se sont mis au travail. La première étape consistait à définir le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) de la commune.

« On a essayé de faire cette démarche dans le cadre de l’Agenda 21, précise Fabienne Pit. On prend en compte le développement durable. On vise la performance environnementale, en plus des critères que l’on doit respecter. On a demandé une étude particulière sur l’aménagement urbain. » Mais le nouveau PLU doit composer également avec les nombreuses directives émanant de l’État. « C’est beaucoup plus encadré qu’avant, note Fabienne Pit. Par exemple, les services de l’État sont très exigeants sur le mitage. »

Deux ans de procédure

Quant à savoir où l’on pourra désormais construire à Orthez, le PLU n’a pas encore livré ses secrets. Après un peu de surplace dû notamment au départ de la responsable du service de l’urbanisme de la Ville – « le recensement des zones est sur le point de commencer », glisse l’adjointe à l’urbanisme.

La commission va ainsi s’attacher à construire un document comprenant un rapport de présentation, le PADD, les documents graphiques précisant les droits à construire sur chaque parcelle. Il tournera ensuite dans tous les services de l’État, pour être validé.

Le chemin jusqu’à l’enquête publique, et l’approbation en conseil municipal est donc encore long. Au total, la procédure de révision du PLU est susceptible de durer deux ans.

Auteur : Aurélie Champagne

26/04/2009 - Posted by | Revue de presse |

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :