Orthez

Site officiel de l’association Lous Dous Soarns

Articles parus dans le journal L’Echo Béarnais du 31/03/09 Orthez

CONSEIL MUNICIPAL DU 25 MARS

Des sujets qui fâchent

Le contournement d’Orthez, l’augmentation de 4,5% des taux d’imposition communaux et la façon de gérer le portefeuille municipal ont divisé majorité et opposition.
Pour chacun de ces trois dossiers, retour sur les faits, les positions, les votes.

La rocade : un poids lourd sur une route escarpée.

– Les faits : en 16 années, de 1991 à 2007, le projet de contournement a fait l’objet de multiples délibérations.
Mercredi dernier, les représentants du Conseil général avaient été conviés par la majorité, à présenter aux élus et à l’assistance, le tracé qui sera soumis à enquête publique.
Quatre phases sont prévues.
Première étape, 2007-2009 : concertation sur le choix du tracé et études préliminaires.
Deuxième étape : 2009-2010 : constitution du dossier d’enquêtes conjointes, déclaration d’utilité publique et opérations préalables à l’aménagement foncier.
Troisième étape : fin 2010- début 2012 : réaménagement foncier. Libération des empreintes foncières.09-eb
Quatrième étape : réalisation des travaux sous réserve des financements aux différents budgets.
Montant total : 36 millions d’euros (valeur 2009).
De 2011 à 2013 : réalisation du barreau centre estimé à 4 millions d’euros
De 2014 à 2018, barreau sud estimé à 14 millions d’euros.
De 2019 à 2022, barreau nord estimé à 18 millions d’euros.

– Le débat : l’ouverture de la Virginie : une voie sans issue ?
Pour l’opposition, Aline Mesplès :
 » Vous ne traitez pas le problème entre la route de Dax et celle de Bayonne, parce que vous ne voulez pas toucher à Castétarbe. C’est très dommage de ne pas obtenir auprès des ASF ne serait-ce qu’un demi- échangeur. Les terrains inaccessibles à la propriété individuelle en raison de leur proximité avec l’autoroute et la voie ferrée, pourraient intéresser en revanche des entreprises, soucieuses de s’implanter au centre du département ».
Pour la majorité, René Descazeaux, adjoint à la culture :
 » Pourquoi ne pas avoir réglé ce problème d’ouverture de la Virginie durant les 7 ans de mandat de l’équipe précédente que vous représentez ? La raison est simple : vous n’avez pas pu avancer car ASF n’était pas intéressée ».
Pour l’opposition :
« Les ASF sont désormais une entreprise privée. L’ouverture partielle d’un demi-échangeur sans contournement n’avait pas grand intérêt pour eux. Maintenant avec la rocade, ils pourraient récupérer le trafic en provenance de la route de Mont-de-Marsan (et de la future liaison vers l’A65) et de Bayonne…..et cela changerait la donne ».
Pour la majorité, Fabienne Pit, adjointe à l’urbanisme :
 » La première volonté a été d’acter politiquement ce contournement. On peut maintenant ouvrir la porte aux ASF ».
– Le vote : 27 pour, 6 abstentions (opposition).

09-bis-eb

TRIBUNE POLITIQUE

Après le conseil municipal du 25 mars             NON à la rocade !

Après la discussion et le vote en Conseil Municipal, nous constatons que les Verts sont le seul parti politique opposé à la construction de la rocade. Voici quelques unes des raisons de notre opposition :
– La rocade sera terminée en 2022 or le tracé présenté est déjà largement dépassé, alors qu’est ce ce sera en 2022 ?!
– On sait bien (sauf les techniciens du Conseil Général et les élus de la majorité) que la grande partie du flux de camions, hors desserte locale, est de direction est/ouest. Alors comment comprendre cette obstination à ne pas vouloir utiliser l’autoroute comme déviation d’Orthez en utilisant une portion gratuite entre l’échangeur de Biron et un échangeur à construire à La Virginie ? On nous dit que les ASF ne sont pas favorables ! Mais l’intérêt général ne passe-t-il pas avant l’intérêt des grands groupes ?
– La construction de cette rocade est totalement contraire aux décisions du Grenelle de l’environnement. Il est vrai que les élus orthéziens se préoccupent bien peu d’écologie.
– On annonce un coût de 36 millions d’euros ! (somme probablement très sous-estimée) Le Conseil Général ne sait donc pas utiliser cet argent à des projets plus pressants en cette période de crise ?
Quant à la position des élus de l’opposition elle est tout aussi invraisemblable : sur un tel projet, on ne peut pas s’abstenir ! C’est oui ou non.
Pour les Verts c’est clairement NON !
Pour Les Verts du Béarn,
Jean-Paul Duchon.

Publicités

31/03/2009 Posted by | Information, Revue de presse | | Laisser un commentaire